Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Régate Baticup

  • Artévoile, 9ème à la coupe d’Ile de France à la mer

    Afin de d’affuter les réflexes et la coordination de l’équipage ARTELIA qui prendra part à la 30ème édition de la BATI’CUP fin juin 2018, la coupe d’Ile de France à la mer était l’occasion idéale.
    Cette régate organisée par le Yacht Club de France les 10 et 11 mars dernier engageait, sur le plan d’eau de la Trinité sur Mer ,18 monocoques Grand Surprise.

    Lire la suite

  • Surprise en grand surprise

    Photo LR 22 mai 2016.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'équipage d'Artevoile franchit les premiers la ligne d'arrivée à la régate du dimanche de La Rochelle. Hourraaa ! Ça promet pour BATICUP 2o16 !! 

     

  • Carnet de bord de la Baticup 2O15

    Premier jour : mercredi : la tête dans les vappes

    Levée 5h,  train à 7 nous voilà partis pour Lorient 
    Pendant que Marine et Matthieu étudient les meilleures stratégies de départ,  les autres s'entraînent à l'esprit d'équipe à la belote,  rallongent leur nuit de sommeil ou se détendent sur des carnets à colorier. 
    Arrivée à 13h à Lorient,  récupération de notre dernière et non des moindres acolyte Marta. On fait connaissance dans le bus qui nous amène au port ainsi que pendant la pause déjeuner.  Un an aux Glénans, puis un an à naviguer, son cv marin est bien étoffé.


    Pas le temps de digérer,  on monte sur un grand surprise,  venu tout droit de la trinité,  par Benoît Hochart,  un marin qui aime lui aussi se lever tôt,  partir sur des longues journées de nav. Skipper pro , il a fini second du classement bizut de la solitaire du figaro de 2014. On se dit que raisonnablement, il doit sûrement avoir deux trois choses à nous apprendre.

    Dans le bateau,  Chacun prend ses marques
    Margoux a la barre
    Marine a la GV et tacticienne 
    Szyb et Seb aux embracs
    Sophie au piano
    Marta et Thom au spi

    Bonne journée de voile on arrive vers 19h au port prêt a se détendre sur une bière.

     

    Deuxième jour : jeudi : des ailes dans le dos

    Bien dormi, bien réveillés, on se sent poussés des ailes avec nos vestes floquées 
    On retrouve quelques visages connus sur  le quai, avec en tête notre chère Pauline qui nous a rejoint ! on envoie quelques joutes verbales sur le ponton et on embarque. 
    Petite adaptation , Seb sera a la GV et réglera le GPS , Marine prêtera main forte à Marta tout en conservant son rôle de tacticienne et Thom jouera les embracs .
    Le spi monte plus vite , les empannages se détendent et l'affalage se coordonne , bref on se sent prêts pour les régates qui commencent le lendemain .
    Le soir , apéro baticup , on frime devant les huîtres avec nos lunettes Artelia.

     

    Vendredi : premier jour de régates . La tête dans les étoiles

    Première régate : un côtier
    Stratégies et analyses fusent , les manœuvres se passent pas si mal même sans notre entraineur et  on décroche la 11 eme place ! La journée démarre sur les chapeaux de roues 
    Après midi : une  banane , moins glorieuse , le vent faiblit le long des cotes , on aurait du partir au large comme les autres , on arrive en 26 eme position.
    Un peu déçus par cette fin de journée on garde la tête dans les étoiles: au classement provisoire, on arrive 19 eme.

     

    Samedi : deuxième jour de régate : les pieds en éventail

    9h pétole. Le comité donne rdv à 11h pour faire un point météo. Entre temps l'équipage se rassemble autour d'un café et part profiter de la plage. Fin de matinée, rappel sur le port: on embarque . Le vent s'est levé, on part sur 2 bananes.

    Premier départ difficile , on arrive dernier à la première bouet au vent. Vu ce constat, la remontée n'est pas si mal: on finit 19 ème sur 42.

    Deuxième régate : arrivée 24 ème . Peut mieux faire se dit on.

    Le soir ; la fête bat son plein , le lendemain sera difficile, mais la rumeur dit qu'il n'y aura pas plus de vent qu' à 9 h ce matin.

     

    Dimanche : dernier jour de régate : la tête dans les nuages

    Ne jamais écouter les rumeurs, ça souffle au large et le réveil est difficile.

    Ça démarre par un côtier. Une nouvelle fois, on se démarque et on récupère la 14 ème place. Ça réveille.

    On finit par deux dernières bananes: 19 eme et 27 eme,

     

    Classement final: 21 eme: on appartient à la première moitié du classement, pas si mal se dit on lorsque les premiers sont skippés par des pros!

    Bilan : bon équipage, bon vent, bons résultats, vivement la prochaine BATICUP !

     

    Merci Sophie pour le récit

    1.JPG

    2.JPG

    En savoir plus encore : http://www.baticup.fr/

  • Baticup 2014

    Elle était organisée cette année par le team BONNEVIE. Vous n'y étiez pas ? Vous avez envie de tout savoir ? Alors lisez la suite...

    Jeudi 19 mai : après un départ de Paris à 4h du mat’ , un arrêt petit-déjeuner copieux, un café/bronzette sur terrasse et une traversée en courrier vers Groix, nous sommes finalement arrivés à bon port pour participer à la Baticup sous les couleurs d'ARTELIA : vestes, polos, casquettes, cagnards, on ne pouvait pas nous louper ! 

    equipage Artelia Baticup 2014.JPGde G à D : Marine (la bien nommée !), Fred, Mathieu, Pauline, Marion ; devant, Marc et Mélanie

     

    Une fois amarrés (nous) et gréé (notre Grand Surprise), l’entrainement a pu commencer sur "Ascenseur" : envoi de la GV, envoi du génois, réglages, virements de bord, envoi du spi, affalage du génois, brassages et débrassages, empannages sous spi, envoi du génois, affalage du spi… De quoi se dérouiller  les muscles et raffermir l'esprit d'équipe !

    La régate a véritablement débuté le vendredi matin par un côtier et une banane sous un grand ciel bleu et vent faible. Entre deux manches, baignade à la traîne du bateau et pique-nique !

    Belle soirée sur la plage dans une eau translucide, une bière à la main et de petites méduses violettes au pied avant d’aller dîner avec d’autres matelots...

    Le samedi matin, la première manche sur les trois lancées dans la journée consistait à faire le tour de l’île de Groix sous 15/20 nœuds. Le bord sous spi a sans doute été le meilleur moment de cette nav’ !

    Puis dîner et soirée dansante organisés à Port Lay dans une ancienne conserverie de l’île. 

      Spi Artelia Baticup 2014.JPG

    Dimanche, nous avons appareillé pour un côtier entre Lorient et l’île de Groix où Marcus nous a fait une superbe remontée sous spi qui lui a permis de terminer en beauté cette 26ème et dernière participation en tant que skipper d'ARTEVOILE. En effet, bientôt à la retraite , Il va voguer vers de nouveaux horizons...

    Bref 4 jours de grandes sensations, de rigolades et d’abordages amicaux !

    Nous nous sommes classés 29ème sur 43 : acceptable car de nombreux bateaux étaient menés par des pros...

    Un grand merci à ARTELIA et ARTEVOILE pour cette belle aventure et pour les magnifiques vestes de quart qui ont fait sensation au port !

    A l’année prochaine et bon vent.

     

     L’équipage d’ARTELIA de la BATICUP 2014 :

    Les M :  Marcus, Mathieu, Mélanie, Marion et Marine + Pauline et Fred 

     

  • Retour sur Baticup : un témoin raconte.

    Nous voici retirés sur l’ile de Ré pour participer à la régate Baticup, porter haut les couleurs d’ARTELIA et défendre notre honneur...Quelle aventure ! 

    Avec un équipage de passionnés de la voile, mais de niveaux différents composé de :

    Marcus (le Capitaine),  Mathieu,  Frédéric,   Philippe,  Sébastien, David et notre naïade du boat, Hélène.

     

    Jeudi - « Tous à vos postes »

    Elle fut particulièrement instructive. Nous avons recherché la meilleure configuration d’équipage pour dompter le « Grand Surprise » : du coup le bateau ressemblait à une petite fourmilière !

    Après une bonne journée de navigation et de réglages, nous avons participé à l’ouverture officielle de la Baticup où sardines grillées et petits fours nous attendaient, accompagnés de Soul et de Rythm & Blues.

     

    Vendredi : « le réglage »

    Après une courte nuit pour certains, le jour J est arrivé. Le Capitaine nous réveille avec une chanson de marins connue de tous  "Soldat Louis"  – du rhum, des femmes et… ».

    Tous sur le pont, parés à larguer les amarres ! Sous les ordres de l’homme à la casquette bleue, nous les avons comme larguées à la pirate. Au risque de nous faire aborder par des bateaux ennemis...

    Bref ! nous voilà maintenant dans le vif du sujet.

    Arrivés sur l’aire de départ à tournoyer comme des requins à l’affût pour mordre la ligne de départ et c’est parti !

    Bon départ : je pense que c’était de loin le plus correct départ que l’on ait fait !

    Bonne course : 19 sur 50 !!! ou un peu moins vu les refus de tribord mais démâtages et cheville fracturée pour certains de nos concurrents.

    Le vent était assez fort et la journée passant, nous n’avons pas réussi à rééditer l’exploit de notre première course. On termina les deux courses suivantes à la 28 et 29ème places.

    Une petite soirée barbecue de nos amis STAFF DECO, accompagnée de mets délicats préparés par le Capitaine fut du plus grand réconfort pour cette journée.

     

    Samedi ou le « Super Départ »

    Les nuits sont courtes sur l’ile de Ré : le Capitaine nous réveille avec la Macaréna pour nous mettre dans l’ambiance de la future soirée. Waouh !!

    Départ plus cool  dans les règles : tout est fait pour réussir notre départ. 5,4,3,2,1, Pan !

    Notre arrivée sur la ligne de départ fut une des meilleures. Génial !

    Mais tout à coup, la radio nous met le doute sur la validité du départ, croyant entendre « faux départ ». Alors on commence à changer de bord mais c'est une fausse alerte : tout le monde part !!! Nonnnn !!! pas possible !!! Avant dernier ! Super !! :-(

    Motivés comme jamais nous commençons à entamer notre remontée. Au passage de la première bouée, déjà nous avons déjà regagné 4 places. 

    Notre capitaine file à fond en direction de l’ile d’Aix, pour terminer à la 24ème place !

    Imaginez si nous avions réalisé un bon départ !!

    C’est la pause ! Nous mettons pied à terre à l’ile d’Aix où un généreux buffet nous attend. Seul le Capitaine manque à l’appel, contraint de rester sur le navire : on n'est jamais trop prudent !

    Bien ! fini la tripaille et autre amuse-bouche, la course nous rappelle. Nous devons rentrer à Ré.

    La procédure de départ est lancée : nous sommes dans notre timing ! Nous tirons nos bords avec une assurance telle que ce départ nous met dans la meilleure conditions pour filer vers l’ile.

    La porte de la victoire s’offre à nous, la lumière de la victoire nous attire...Nous regardons autour de nous.. nous sommes très très bien positionnés, le stress monte, le temps se décompte au ralenti.

     

    Nous franchissons la ligne....mais… mais… il manque quelque chose… Où est le bruit du pistolet ??? La radio muette : mais que ce passe-t-il ? Eh bien pour tout vous dire, nous sommes partis trente secondes trop tôt par rapport à la procédure !!! Nonnnn !! Nonnn !!

    Obliger de recouper la ligne de départ ! ARGHHH !!

    Et nous revoilà partis comme ce matin ! Notre retour fut un peu pimenté par une mini compétition entre bateaux. Notre réa de génois casse sur la fin de notre parcours.

    Nous terminons à la 34ème place. 

    Bon ! c’est décidé demain on fera mieux : place aux festivités !

    Imaginez 5 à 600 convives sous un chapiteau pour célébrer la 25ème Baticup !!!

    Un ambiance de folie nous envahit en fin de karaoké, jusqu’à faire slamer notre Capitaine « Surfeur d’argent » sur la piste. Soirée mémorable.

     

    Dimanche : « la journée Cool » !!

    Après une courte nuit c'est du reggae qui nous sort du lit ce matin-là : ça change !

    La journée sera belle : beau soleil mais le vent ne pointe pas son nez apparemment !

    Petit déj tranquille : il faut dire que l’organisateur à décalé le départ d’une heure.

    La cool attitude… Allez ! on décool !

    Les organisateurs ont un peu de mal… a nous trouver le bon parcours.

    En fait ! sur cette de départ, on avait l’impression de vivre les départs de la veille mais au ralenti.

    Les alertes sur les refus de tribord.

    Les bateaux qui ne bougent pas à cause du manque de vent. Les capitaines s’envoient des paroles fumées. Ce jour-là fut laborieux. Deux faux départ ! Pour le troisième le vent nous a piégé : entre 0 et 1.1 nœuds maxi..

    Course mémorable quand même parce que là on a failli louper la ligne d'arrivée !

    Passage ultra serré à la dernière bouée en concurrence avec 2 autres bateaux, on réussit à la franchir d’un bout de nez.

    Fin de la compète. On prend dernier repas avec le remise des prix.

    On souhaite un bon retour à quelques personnes connues la veille en espérant se retrouver l’année prochaine.

    Dans tous les cas, cette 25ème fut une bonne expérience pour la team d’ARTELIA. Mais la prochaine fois on essayera de se rapprocher du podium.

      

    Allez Bon Vent et à bientôt !!!

     

    David Billard

  • Baticup 2011 ou la régate du BTP et de l’Immobilier

     

    Ils sont venus, ils étaient (presque) tous là, les acteurs majeurs du BTP et de l’Immobilier parce qu’ils avaient tous envie de gagner ! On citera par ex. SNADEC, VINCI, DL CONSULTING, SCYNA 4, BALAS, STAFF DECO ... et j’en oublie, pour un total de 47 bateaux engagés !

     

    Cette année c’est à la Rochelle que BONNEVIE avait organisé la fête et il faut reconnaître qu’ils avaient mis les petits plats dans les grands : service impeccable par de ravissantes serveuses et un maître de cérémonie qui prenait son rôle très au sérieux ; mets délicieux servis à table ; musique d’ambiance avec orchestre, le tout sous des chapiteaux géants.

     

    Nous étions environ 400 personnes et même le beau temps était de la partie !

     

    Pas une fausse note : de vrais pros les BONNEVIE (mais avec un tel nom, on aurait pu s’en douter) !

     

    Sur le podium c’est BOUYGUES qui a terminé 1er, suivi par EMERIGE et  KONE 1.

     

    COTEBA, groupe ARTELIA, a fini 28ème : pas d’excuse bidon mais il faut dire quand même qu’aujourd’hui de nombreux équipages sont composés de professionnels de la voile. Pas nous !

     

    Nous, nous en sommes restés à « l’artisanat » de la voile, avec de vrais marins, au front basané, tailladé par les coups de couteaux, le bonnet rouge sur la tête, de ceux qui ne dédaignent pas lever le coude pour une bière ou un ti’ punch, de ceux qui naviguent  au sextant avec des voiles en coton et jurent et crachent dans le port d’Amsterdam ...

    Non, non là les mots dépassent ma pensée : j’exagère un rien évidemment. Mais le fait est que nous ne jouons plus à armes égales.

     

    Tant pis ! L’an prochain nous allons récidiver car par-dessus tout, ce qui nous motive c’est le plaisir de naviguer ensemble au nom du groupe et l’ambiance des soirées festives et chaleureuses.

     

    Nous avons même proposé que la fête traverse le Chanel pour qu’après 22 ans dans les eaux françaises, nous goutions à d’autres joies plus british : filer à l’anglaise dans le Solent en somme.  A suivre donc...

     

     

    Marc LIMOUSE

    et son équipage de pirates : Niels MAGNUSEN, Franck TESTUD, Marion PICQUET, Emmanuel  VIDEAU

  • Retour sur la BATICUP 2008

    BATICUP 2008 7,8,9 juin 2008

    Comme chaque année depuis 20ans, un équipage COTEBA a porté HAUT et FORT les couleurs de notre société à la BATICUP!! Pour le 20ième anniversaire de la régate l’organisateur (KONÉ) a fait les choses en grand en réunissant pendant 3 jours, pas moins de 32 équipages à Port Haliguen (presqu’île de Quiberon-Morbihan). Les pros du bâtiment (entreprises, BET, MOE et MO) se sont affrontés sous un soleil radieux, dans des conditions optimales de navigation.

    Le 1ier jour, un vent assez fort (20 nds) a donné lieu a des régates sportives et parfois a de spectaculaires accrochages. Notre équipage c'est d'ailleurs illustré dans le domaine en tentant un engagement un peu tardif dans la 2ieme manche... Malgré quelques cafouillages lors des manœuvres, notamment aux affalages de spi, l’équipage COTEBA c’est montré très combatif et a réussi à faire de belles performances (13ième a la première manche).

    Le 2ième jour le calme plat a mis les nerfs des concurrents à rude épreuve et n'a pas vraiment réussi à COTEBA qui a payé son manque de sérieux concernant la navigation. A propos, il faudra penser à lire les instructions de courses l'an prochain ;-)

    Le 3ième jour le petit temps a permis a l'équipage COTEBA (remonté à bloc) de faire de nouveau une place de 13ième dans une régate très serrée.

    Au final, nous finissons 18ième au classement général, ce qui n'est pas si mal pour un équipage qui ne se connaissait pas et compte tenu du professionnalisme de certains. BOUYGUES par exemple a présenté 3 bateaux sur la ligne de départ avec des skippers très expérimentés. Je vous rassure, ils n’ont même pas réussi à gagner :-)

    En tout cas ce fut une fabuleuse édition qui donne envie de se surpasser et peut-être de revenir dans le top five l'an prochain, qui sait… VIVEMENT L'AN PROCHAIN!

    Mathieu MARGOUX