Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2013

Retour sur Baticup : un témoin raconte.

Nous voici retirés sur l’ile de Ré pour participer à la régate Baticup, porter haut les couleurs d’ARTELIA et défendre notre honneur...Quelle aventure ! 

Avec un équipage de passionnés de la voile, mais de niveaux différents composé de :

Marcus (le Capitaine),  Mathieu,  Frédéric,   Philippe,  Sébastien, David et notre naïade du boat, Hélène.

 

Jeudi - « Tous à vos postes »

Elle fut particulièrement instructive. Nous avons recherché la meilleure configuration d’équipage pour dompter le « Grand Surprise » : du coup le bateau ressemblait à une petite fourmilière !

Après une bonne journée de navigation et de réglages, nous avons participé à l’ouverture officielle de la Baticup où sardines grillées et petits fours nous attendaient, accompagnés de Soul et de Rythm & Blues.

 

Vendredi : « le réglage »

Après une courte nuit pour certains, le jour J est arrivé. Le Capitaine nous réveille avec une chanson de marins connue de tous  "Soldat Louis"  – du rhum, des femmes et… ».

Tous sur le pont, parés à larguer les amarres ! Sous les ordres de l’homme à la casquette bleue, nous les avons comme larguées à la pirate. Au risque de nous faire aborder par des bateaux ennemis...

Bref ! nous voilà maintenant dans le vif du sujet.

Arrivés sur l’aire de départ à tournoyer comme des requins à l’affût pour mordre la ligne de départ et c’est parti !

Bon départ : je pense que c’était de loin le plus correct départ que l’on ait fait !

Bonne course : 19 sur 50 !!! ou un peu moins vu les refus de tribord mais démâtages et cheville fracturée pour certains de nos concurrents.

Le vent était assez fort et la journée passant, nous n’avons pas réussi à rééditer l’exploit de notre première course. On termina les deux courses suivantes à la 28 et 29ème places.

Une petite soirée barbecue de nos amis STAFF DECO, accompagnée de mets délicats préparés par le Capitaine fut du plus grand réconfort pour cette journée.

 

Samedi ou le « Super Départ »

Les nuits sont courtes sur l’ile de Ré : le Capitaine nous réveille avec la Macaréna pour nous mettre dans l’ambiance de la future soirée. Waouh !!

Départ plus cool  dans les règles : tout est fait pour réussir notre départ. 5,4,3,2,1, Pan !

Notre arrivée sur la ligne de départ fut une des meilleures. Génial !

Mais tout à coup, la radio nous met le doute sur la validité du départ, croyant entendre « faux départ ». Alors on commence à changer de bord mais c'est une fausse alerte : tout le monde part !!! Nonnnn !!! pas possible !!! Avant dernier ! Super !! :-(

Motivés comme jamais nous commençons à entamer notre remontée. Au passage de la première bouée, déjà nous avons déjà regagné 4 places. 

Notre capitaine file à fond en direction de l’ile d’Aix, pour terminer à la 24ème place !

Imaginez si nous avions réalisé un bon départ !!

C’est la pause ! Nous mettons pied à terre à l’ile d’Aix où un généreux buffet nous attend. Seul le Capitaine manque à l’appel, contraint de rester sur le navire : on n'est jamais trop prudent !

Bien ! fini la tripaille et autre amuse-bouche, la course nous rappelle. Nous devons rentrer à Ré.

La procédure de départ est lancée : nous sommes dans notre timing ! Nous tirons nos bords avec une assurance telle que ce départ nous met dans la meilleure conditions pour filer vers l’ile.

La porte de la victoire s’offre à nous, la lumière de la victoire nous attire...Nous regardons autour de nous.. nous sommes très très bien positionnés, le stress monte, le temps se décompte au ralenti.

 

Nous franchissons la ligne....mais… mais… il manque quelque chose… Où est le bruit du pistolet ??? La radio muette : mais que ce passe-t-il ? Eh bien pour tout vous dire, nous sommes partis trente secondes trop tôt par rapport à la procédure !!! Nonnnn !! Nonnn !!

Obliger de recouper la ligne de départ ! ARGHHH !!

Et nous revoilà partis comme ce matin ! Notre retour fut un peu pimenté par une mini compétition entre bateaux. Notre réa de génois casse sur la fin de notre parcours.

Nous terminons à la 34ème place. 

Bon ! c’est décidé demain on fera mieux : place aux festivités !

Imaginez 5 à 600 convives sous un chapiteau pour célébrer la 25ème Baticup !!!

Un ambiance de folie nous envahit en fin de karaoké, jusqu’à faire slamer notre Capitaine « Surfeur d’argent » sur la piste. Soirée mémorable.

 

Dimanche : « la journée Cool » !!

Après une courte nuit c'est du reggae qui nous sort du lit ce matin-là : ça change !

La journée sera belle : beau soleil mais le vent ne pointe pas son nez apparemment !

Petit déj tranquille : il faut dire que l’organisateur à décalé le départ d’une heure.

La cool attitude… Allez ! on décool !

Les organisateurs ont un peu de mal… a nous trouver le bon parcours.

En fait ! sur cette de départ, on avait l’impression de vivre les départs de la veille mais au ralenti.

Les alertes sur les refus de tribord.

Les bateaux qui ne bougent pas à cause du manque de vent. Les capitaines s’envoient des paroles fumées. Ce jour-là fut laborieux. Deux faux départ ! Pour le troisième le vent nous a piégé : entre 0 et 1.1 nœuds maxi..

Course mémorable quand même parce que là on a failli louper la ligne d'arrivée !

Passage ultra serré à la dernière bouée en concurrence avec 2 autres bateaux, on réussit à la franchir d’un bout de nez.

Fin de la compète. On prend dernier repas avec le remise des prix.

On souhaite un bon retour à quelques personnes connues la veille en espérant se retrouver l’année prochaine.

Dans tous les cas, cette 25ème fut une bonne expérience pour la team d’ARTELIA. Mais la prochaine fois on essayera de se rapprocher du podium.

  

Allez Bon Vent et à bientôt !!!

 

David Billard

Les commentaires sont fermés.