Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'ile d'Elbe - octobre 2018

Amici !

Voilà une semaine que le séjour à l’île d’Elbe s’est terminé et la nostalgie nous a déjà  envahi !

Si l’idée de partir 1 semaine sur un voilier avec de presque parfaits inconnus a pu nous faire douter quelques jours avant le départ, c’est dès l’arrivée à Orly que notre inquiétude a disparu. La rencontre avec le capitaine arrivé en retard, paddle sur le dos et bouteilles de rhum à la main à dispatcher dans les sacs, nous a rapidement mis dans l’ambiance de la semaine qui allait venir !

La semaine en Italie a démarré sur les chapeaux de roues avec une arrivée à la marina de Scarlino  en Toscane aux alentours de 19h, une mission provisions au supermarché en taxi à 6 pour les courses de nos 3 bateaux pour 6 jours en 1H30 montre en main, épreuve réussie haut la main qui a permis de tisser nos premiers liens !

Le lendemain matin nous avons hissé les voiles, direction Porto Azzuro, par une belle journée ensoleillée bien que peu de vent, premiers apéros sur les bateaux et nuit au mouillage. A J+1 on peut dire que la déconnexion avec Choisy et Saint Denis était déjà totale.

Après une visite du charmant petit port le matin nous avons mis le cap vers Marina di Campo l’après-midi par une mer des plus agitées ou nous avons jeté l’ancre pour la nuit ou plutôt jeté les ancres devrais-je dire puisque notre bateau Cloé a écopé d’une ancre antiadhésive ! Heureusement que Ghislain a eu la brillante idée de nous conseiller d’accrocher une 2eme ancre,  il faut dire que l’idée de repartir de nuit à notre point de départ ne nous enchantait guère ! 3h plus tard, pendant qu’une soirée déguisée battait son plein sur le bateau Zoé, nous parvenions enfin à rester ancrés sans bouger.

Le vent annoncé dans la semaine a demandé quelques adaptations de parcours, cependant rien d’alarmant tout le monde est rentré le teint bronzé et les 23 degrés de la Méditerranée ont permis de belles baignades dans les criques, en particulier dans la réserve naturelle de l’ile de Capraia.

La cuisine sur le bateau a été une expérience nouvelle et presque sportive, c’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de cuisiner une ratatouille sur un plan incliné à 45 degrés ! On remercie encore les cuisinières hors pair Corinne, Marie et Florence pour leur délicieux risotto qui a su caler les estomacs de 18 matelots affamés, bravo ! La barre a été placée très haute pourtant le lendemain le bateau de Phiphi n’a pas démérité avec son apéro dinatoire digne des meilleurs traiteurs parisiens.

Dernière chose mais pas des moindres, si la victoire finale reste discutée, l’équipage de Ghislain se plaisant à penser qu’ils ont été les premiers à franchir la ligne d’arrivée tandis que l’équipage de Mathieu revendique son départ (et donc son arrivée) après le premier bateau ; tout le monde retiendra l’image de l’arrivée au port du bateau pirate Cloé triomphant avec ses 3 drapeaux dans vent  …

 

En résumé, merci ARTEVOILE, ses organisateurs et ses participants pour cette semaine riche en émotions et à très vite pour de nouvelles aventures … paraît que la prochaine virée se passe en Thaïlande, ça promet … !

Écrire un commentaire

Optionnel