Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ARTEVOILE, Le club de voile du Groupe Artelia - Page 5

  • Bonnes fêtes à tous !

    Bientôt la fin de l'année et son cortège de fêtes, de cadeaux et de rencontres en famille ou entre amis.

     

    ARTEVOILE vous adresse à tous ses meilleurs voeux

     

    et espère vous retrouver sur les pontons en 2014.

  • HEUREUX !

    Notre pote Arnaud Gentien est arrivé ce jour même en Guadeloupe après 26 jours de mer ! 

     

    Il est 14ème sur 35 dans la catégorie "Yslab-série"

     

    Voir ses premiers mots et des photos sur le site minitrasat (cliquer sur les liens).

     

    Une belle aventure qui a pourtant mal commencée puisque partie avec beaucoup de retard à cause des dépressions successives de cet automne. Nombreux abandons, casse ...ont jalonné les premiers 200 milles.

     

    Arnaud n'a jamais lâché : nous sommes heureux et fiers de son exploit !

     

     

     Félicitations Nono !

     

     

  • Le Nautic 2013

    Dimanche 8 décembre plusieurs marins se sont retrouvés au Salon Nautique.

     

    Quoi de neuf au Salon en 2013 ?

     

    IMG_3025.JPG  

    Vu un "Muscadet" en bouteille : normal non ?

    Mais non pas tant que ça quand il y a une coque et un mat !

     

    Mais le Muscadet, on ne l'a pas bu !

                                            Dommage !

     

       
     

    Rencontré pour finaliser le voyage le loueur qui

    nous emmène aux Antilles en avril 2014 ...

     

    Le plus exotique et inattendu : le projet Tara Tari de Corentin de Chatelperron.

     

     

    Ce jeune ingénieur de l'ICAM a construit un bateau en toile de jute, une alternative à la fibre de verre. Il a navigué entre le Bangladesh et la France en 2012.

    La Fondation ARTELIA pourrait lui donner le coup de pouce qui lui permettrait de développer son projet.

     

     

     

    Au final nous avons trouvé le Salon moins grand que les années précédentes et aussi moins fréquenté... 

    Mais en attendant des nouvelles d'Arnaud nous avons passé un bon moment !

     

  • Transat des 6,50m : c'est parti !

    Arnaud Gentien (dit Nono) et les 83 autres participants de la Mini-Transat sont enfin partis !

    A bord de Zébulon n°488 Arnaud espère bien rallier la Guadeloupe sans (trop) de problème dans cette transat des Mini 6,50m.

     

    Le départ prévu le 13 octobre puis repoussé au 25  eut lieu le 29 finalement... avec beaucoup de soucis dès les premières heures...http://www.classemini.com/

    Ils ont attendu sagement à Douarnenez que la forte dépression qui stationnait sur le Finisterre espagnol s'évacue et leur laisse le champ libre... 

     

    IMG_2654.JPG

     Un équipage de fidèles d'Artévoile était parti le soutenir

    les 12 et 13 octobre dernier à bord de JASMIN,

    le bateau du Capitaine Marcus. 

     

    JP et Marie-Noëlle, Maryse, Hélène et Pierre, Manu et Matthieu à bord de JASMIN

       
  • Tous en Guadeloupe !

    Les vacances d'été sont déjà plus qu'un souvenir mais voilà que pointe une proposition fort alléchante.

     

    Jugez pas vous-mêmes, fiers marins d'Artevoile (modalités du voyage en fin de page).

     

    Affiche Antilles JPG.jpg

    Embarquez vite en vous inscrivant à l’adresse : artevoile2014@arteliagroup.com

     

    Toute inscription est définitive au paiement de l’acompte de 250 € + 30 € de cotisation à l’association (par chèque ou virement) à Nicolas SZYBURA (ARTELIA V&T/ GCU, 11-15 avenue Lebrun, 92184 Antony Cedex) ou Matthieu LEVY (ARTELIA V&T / DTM / DET, 2 avenue François Mitterrand 93210 La Plaine Saint-Denis)

     

    * Ce prix inclut une participation CE de 250 € / personne (collaborateur et conjoint) dans la limite des subventions respectives.

     

    Inscriptions jusqu’au vendredi 08 novembre 2013

     

  • Le 17 octobre 2013 "ENTREPOTES"

    Voileuses, Voileux, Pirates de tous bords, tennismen et tenniswomen,

     

    Le temps est venu, après 3 jours d’un doux rêve dans les îles varoises, de redescendre sur terre dans nos maisons, métiers et régions respectives.


    Mais ARTEVOILE travaille toujours pour vous et a décidé d’égayer un peu ce début d’octobre en vous proposant en exclusivité mondiale la fameuse soirée

    « Do you remember Porquerolles ? »

    qui entamera à Paris sa grande tournée mondiale.

     

    Vous êtes donc tous conviés à nous retrouver

    jeudi 17 octobre 2013 à 20H00

    à l’ENTREPOTES (le bien nommé) 14 Rue de Charonne (11ème,

    métro Bastille ou Ledru-Rollin.


    Les provinciaux ne pouvant malheureusement pas rejoindre la capitale pour cette occasion pourtant unique seront avec nous par la pensée et feraient bien de laisser allumé leur téléphone portable ou Skype...

    Le principe de la soirée est simple : on vient, on boit un verre, on regarde des photos, on se dit que c’était super bien, on verse une larme, on chante don’t touch me down, on reboit un verre, ...et là il sera temps de rentrer nous coucher.

     

    Au-delà nous pourrons philosopher sur les grandes questions de notre siècle :

    ·         « Le code international de la plaisance autorise-t-il l’abandon d’un parebat à la dérive ? »

    ·         « Pauline, Léa et Carine défileront-elles vraiment pour la maison Chanel ? »

    ·         « Le Lazy Bag est-il le meilleur endroit pour passer une soirée ? »

    ·         « Svetlana et Tatiana ont-elles leur chance sur terre battue ? »

    ·         « Niels voulait-il vraiment se faire un nid en haut du mat ? »

    ·         « Comment peut-on raisonnablement casser un vit de mulet sans le faire exprès ? »

    ·         « Mais pourquoi se mettent-ils dans des états pareils (devinez de qui on parle) ? »

    ·         « Pourquoi Mathieu Margoux avait-il une cabine plus grande que la plupart de nos appartements ? »

    ·         « Des bébés pirates prometteurs se sont-ils distinguées par leurs actes perfides, leur couardise, leur mauvaise foi et leur capacité à porter des chemises étranges ou à garder le sourire quand Szyb les réveille à 3 heures du mat ? »

    ·         « Fisherman's Friend n’est-il pas plus l’ami des labradors que des pêcheurs ? »

    ·         « Le tatouage de ses goûts personnels sur les pieds sera-t-il un jour à la mode ? »

    ·         « Comment sortir de sa place après le refueling ? »

    ·         Et enfin et surtout « Mais elle est où Marion Picquet ? » (question que nous aurons, je pense, l’occasion de nous reposer ce soir-là)

     

    Espérant vous y voir nombreux, avec votre bonne humeur désormais légendaire sur toutes les côtes méditerranéennes, nous vous souhaitons bon vent d’ici là.

     

    Le bureau d’ARTEVOILE

     

     

  • Retour sur Baticup : un témoin raconte.

    Nous voici retirés sur l’ile de Ré pour participer à la régate Baticup, porter haut les couleurs d’ARTELIA et défendre notre honneur...Quelle aventure ! 

    Avec un équipage de passionnés de la voile, mais de niveaux différents composé de :

    Marcus (le Capitaine),  Mathieu,  Frédéric,   Philippe,  Sébastien, David et notre naïade du boat, Hélène.

     

    Jeudi - « Tous à vos postes »

    Elle fut particulièrement instructive. Nous avons recherché la meilleure configuration d’équipage pour dompter le « Grand Surprise » : du coup le bateau ressemblait à une petite fourmilière !

    Après une bonne journée de navigation et de réglages, nous avons participé à l’ouverture officielle de la Baticup où sardines grillées et petits fours nous attendaient, accompagnés de Soul et de Rythm & Blues.

     

    Vendredi : « le réglage »

    Après une courte nuit pour certains, le jour J est arrivé. Le Capitaine nous réveille avec une chanson de marins connue de tous  "Soldat Louis"  – du rhum, des femmes et… ».

    Tous sur le pont, parés à larguer les amarres ! Sous les ordres de l’homme à la casquette bleue, nous les avons comme larguées à la pirate. Au risque de nous faire aborder par des bateaux ennemis...

    Bref ! nous voilà maintenant dans le vif du sujet.

    Arrivés sur l’aire de départ à tournoyer comme des requins à l’affût pour mordre la ligne de départ et c’est parti !

    Bon départ : je pense que c’était de loin le plus correct départ que l’on ait fait !

    Bonne course : 19 sur 50 !!! ou un peu moins vu les refus de tribord mais démâtages et cheville fracturée pour certains de nos concurrents.

    Le vent était assez fort et la journée passant, nous n’avons pas réussi à rééditer l’exploit de notre première course. On termina les deux courses suivantes à la 28 et 29ème places.

    Une petite soirée barbecue de nos amis STAFF DECO, accompagnée de mets délicats préparés par le Capitaine fut du plus grand réconfort pour cette journée.

     

    Samedi ou le « Super Départ »

    Les nuits sont courtes sur l’ile de Ré : le Capitaine nous réveille avec la Macaréna pour nous mettre dans l’ambiance de la future soirée. Waouh !!

    Départ plus cool  dans les règles : tout est fait pour réussir notre départ. 5,4,3,2,1, Pan !

    Notre arrivée sur la ligne de départ fut une des meilleures. Génial !

    Mais tout à coup, la radio nous met le doute sur la validité du départ, croyant entendre « faux départ ». Alors on commence à changer de bord mais c'est une fausse alerte : tout le monde part !!! Nonnnn !!! pas possible !!! Avant dernier ! Super !! :-(

    Motivés comme jamais nous commençons à entamer notre remontée. Au passage de la première bouée, déjà nous avons déjà regagné 4 places. 

    Notre capitaine file à fond en direction de l’ile d’Aix, pour terminer à la 24ème place !

    Imaginez si nous avions réalisé un bon départ !!

    C’est la pause ! Nous mettons pied à terre à l’ile d’Aix où un généreux buffet nous attend. Seul le Capitaine manque à l’appel, contraint de rester sur le navire : on n'est jamais trop prudent !

    Bien ! fini la tripaille et autre amuse-bouche, la course nous rappelle. Nous devons rentrer à Ré.

    La procédure de départ est lancée : nous sommes dans notre timing ! Nous tirons nos bords avec une assurance telle que ce départ nous met dans la meilleure conditions pour filer vers l’ile.

    La porte de la victoire s’offre à nous, la lumière de la victoire nous attire...Nous regardons autour de nous.. nous sommes très très bien positionnés, le stress monte, le temps se décompte au ralenti.

     

    Nous franchissons la ligne....mais… mais… il manque quelque chose… Où est le bruit du pistolet ??? La radio muette : mais que ce passe-t-il ? Eh bien pour tout vous dire, nous sommes partis trente secondes trop tôt par rapport à la procédure !!! Nonnnn !! Nonnn !!

    Obliger de recouper la ligne de départ ! ARGHHH !!

    Et nous revoilà partis comme ce matin ! Notre retour fut un peu pimenté par une mini compétition entre bateaux. Notre réa de génois casse sur la fin de notre parcours.

    Nous terminons à la 34ème place. 

    Bon ! c’est décidé demain on fera mieux : place aux festivités !

    Imaginez 5 à 600 convives sous un chapiteau pour célébrer la 25ème Baticup !!!

    Un ambiance de folie nous envahit en fin de karaoké, jusqu’à faire slamer notre Capitaine « Surfeur d’argent » sur la piste. Soirée mémorable.

     

    Dimanche : « la journée Cool » !!

    Après une courte nuit c'est du reggae qui nous sort du lit ce matin-là : ça change !

    La journée sera belle : beau soleil mais le vent ne pointe pas son nez apparemment !

    Petit déj tranquille : il faut dire que l’organisateur à décalé le départ d’une heure.

    La cool attitude… Allez ! on décool !

    Les organisateurs ont un peu de mal… a nous trouver le bon parcours.

    En fait ! sur cette de départ, on avait l’impression de vivre les départs de la veille mais au ralenti.

    Les alertes sur les refus de tribord.

    Les bateaux qui ne bougent pas à cause du manque de vent. Les capitaines s’envoient des paroles fumées. Ce jour-là fut laborieux. Deux faux départ ! Pour le troisième le vent nous a piégé : entre 0 et 1.1 nœuds maxi..

    Course mémorable quand même parce que là on a failli louper la ligne d'arrivée !

    Passage ultra serré à la dernière bouée en concurrence avec 2 autres bateaux, on réussit à la franchir d’un bout de nez.

    Fin de la compète. On prend dernier repas avec le remise des prix.

    On souhaite un bon retour à quelques personnes connues la veille en espérant se retrouver l’année prochaine.

    Dans tous les cas, cette 25ème fut une bonne expérience pour la team d’ARTELIA. Mais la prochaine fois on essayera de se rapprocher du podium.

      

    Allez Bon Vent et à bientôt !!!

     

    David Billard

  • Vous êtes en vacances ?

    Nous voici en pleine période caniculaire depuis déjà 3 semaines : l'été enfin !

    Qui s'en plaindra ? On a au moins le plaisir de sortir les lunettes de soleil, un bob ou le maillot de bain pour les aérer un peu après ce printemps froid et humide...

     

    Peut-etre partez-vous en vacances ce week-end ? Profitez bien de ces journées longues et chaudes pour vous reposer et changer de rhythme.

     

    Emportez dans vos bagages  "L'île" de Robert Merle (1974) : une histoire de mutinerie comme on les aime...

    Bien écrit et passionnant.

     

    Vous avez déjà pris des congés et êtes revenu au travail ?

    Faites des projets pour cet automne : un grand week-end de 3j à Porquerolles est prévu fin septembre. Inscrivez-vous vite (voir chronique précédente) : 4 bateaux vous attendent.


    Le Capitaine Marcus

    propose aussi des

    sorties sur JASMIN 




    http://marc.limouse.fr

      IMG_0613.JPG
         
    IMG_1158.JPG
     
    Déjà les 7 et 8 juin certains d'entre vous sont partis aux Glénan sur JASMIN  + un autre voilier.

    Bon début de saison avec séance de pêche à la ligne : certes avec 2 maquereaux pour 8, pas de quoi pas faire le fanfaron, mais préparé au citron vert c'était bien bon ...)

     

     

    D'autres ont participé fin juin à la traditionnelle régate inter-entreprises Baticup qui a mobilisé 50 "Grand Surprise" à l'île de Ré.

    25ème édition déjà et pourtant toujours aussi sportive et plaisante !


    Pour l'occasion JASMIN  a été déplacé depuis Locmiquélic (près de Lorient) pour servir de "cabines d'hôtes" aux 7 marins d'Artévoile, faute de location dans les parages immédiats .

    De l'avis général ce fut très agréable et pratique car l'équipage était sur place, quittant le bateau de régate à couple avec "la maison" et vice-versa... 

     

     

    Voilà les derniers potins ....En attendant de vous retrouver, BEL ETE à TOUS !