Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2011

Un Capitaine inmangeable, à défaut d'être inbuvable ...

On connait le Sergent Camember, né de l'imagination de Christophe (1856-1945) précurseur de la bande dessinée en France. Mais bien peu ont invité à leur table le Capitaine Camembert ou plutôt le camembert Capitaine !

Il faut une bonne dose d'abnégation et une grande faim pour le dévorer, tant il est mIMG_5672.JPGaigre et sec, le bougre !

Ne  reculant devant aucun sacrifice, nous l'avons goûté pour vous :un morceau de plâtre eut aussi bien fait l'affaire !

Heureusement, le verre de vin qui a suivi nous a permis de déglutir !

Bref même loin de vous, nous continuons à vous porter au coeur, que nous avons tendre, contrairement au "Capitaine"  !

                                                                                                                Marcus

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Marie-Louis-Georges Colomb, dit Christophe (Lure (Haute-Saône), 25 mai 1856 - Nyons, 3 janvier 1945) est un des précurseurs de la bande dessinée en France et un biologiste auteur de manuels scolaires.

Commentaires

Bonjour,
Votre commentaire sur LE CAPITAINE est à la fois exact, et injuste en même temps.
Exact, car effectivement, ce n'est pas du vrai camembert ---> ressemble plutôt à un Caprice des Dieux. Mais injuste, car le Maroc a des circonstances atténuantes. En effet, il fait entre 45 et 50 degrés entre Juin et Septembre. Par conséquent, un "vrai" camembert ne tiendrait pas 5 minutes au soleil. -
Le principal, c'est de se régaler avec un bon Guerrouane rouge marocain.
Bien à vous,
François.

Écrit par : François Rosicki | 30/12/2011

Les commentaires sont fermés.